Le terme « Consuel » a été introduit en 1973, ce nom est dédié aux certificats de conformités électriques. Ce consuel veille à vérifier que les installations électriques des différents individus respectent bien les normes de sécurité en vigueur.
Il faut toujours obtenir un consuel ! Surtout pour les cas qu’on va décrire ci-dessous.

Installation électrique nouvelle : Maison neuve en cours de construction, un lieu où il n’y avait pas d’électricité avant comme les garages, les hangars,…

Installation électrique « modifiée » : Lorsque vous modifiez votre installation électrique, il sera nécessaire d’avoir un consuel, et ce pour savoir si vous avez bien suivi les normes de sécurité au niveau des câblages et les puissances au niveau du compteur. Pour votre sécurité, demandez un certificat de conformité électrique.

Installation électrique « finalisée » : C’est le cas, là où vous apportez de nouveaux raccordements (câblage de nouvelles pièces, installation électrique pour les balcons, une piscine récemment construite et nécessité d’éclairage et un système de motorisation.
La délivrance d’un nouveau consuel est nécessaire.


N.B : Il est strictement interdit de mettre en service une installation électrique, il faudrait que le propriétaire signale les modifications à faire et demande un consuel, pour sa sécurité et la sécurité de toutes les personnes qui fréquentent ces lieux.

Présentation des multiples types de consuels : les certificats de conformité électrique dans les logements

Le Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité ; le Consuel, délivre aux différentes personnes les certificats de conformité électrique. Après vérification de la sécurité, de la conformité de l’installation électrique (neuve, modifiée ou complétée), Le consuel vous offre ce certificat de conformité électrique. Cependant, il existe plusieurs types de Consuel, et le type dépend du type de l’installation électrique.

Il existe alors :
Consuel Jaune
Consuel vert
Consuel bleu

Pour le Consuel jaune, le certificat concerne principalement les logements, maison ou appartement.
Aussi les nouvelles constructions, à usage domestique (garage, piscine,…). Dans le cas aussi, où vous avez ajouté un système d’éclairage dans votre jardin ou piscine.
Cette attestation Consuel Jaune concerne tout ce qui est consommation domestique. Il s’agit un ajout ou modification. L’hébergement domestique est aussi inclus ! Une maison d’hôtes par exemple !

Le consuel vert concerne spécifiquement, l’usage non domestique, ce consuel est demandé après avoir rénové ou réalisé des installations électriques communes !
Par exemple, il faut une délivrance de Consuel vert pour les éclairages en commun, tel est le cas pour les chauffages en commun. Aussi, dans les mines, et tous les bâtiments qui reçoivent des ouvriers ou des citoyens clients.

Attestation Consuel Verte

L’attestation Consuel Verte est à demander spécifiquement pour vérifier la conformité d’installations électriques de consommation à usage non domestique. C’est le Consuel à demander après la construction ou la rénovation.

Le Consuel bleu concerne, la construction d’une installation électrique neuve ou bien la rénovation d’une installation électrique.

Comment obtenir le consuel, le certificat de conformité électrique ?

Afin de s’offrir le formulaire Consuel, il faudrait tout d’abord contacter l’association du consuel, par internet c’est possible ! Ensuite, faire une commande directement en ligne sous format électronique. Après, le bon de commande une fois téléchargé, vous recevrez dans quelques temps le consuel délivré par la poste. Après avoir reçu le consuel, vérifier le certificat amplement et avec des mesures de soins pour s’assurer e la conformité et la validité de ce Consuel.

La mise sous tension de l’installation électrique, se réalise après au moins 18 jours suite à l’expédition. Dans le cas où votre chantier, son adresse n’est pas bien précise, il faudrait penser à envoyer le plan du quartier afin de mieux situer l’emplacement de l’installation.

Pour la rénovation électrique ou l’installation par une personne non qualifié ou bien par un voisin bricoleur ou vous-même, la visite de contrôle par le consuel est systématique. Contrairement pour le cas d’une installation électrique par un personnel agréé.
Le Consuel fera une visite dans tous les cas, et va enregistrer l’état de votre installation et faire des remarques écrites, malheureusement vous n’allez pas savoir sa décision immédiatement. Après un certain temps, le Consuel vous renverra le formulaire auprès du consuel.

Si une réponse négative, vous ; étant propriétaire, vous allez revoir votre installation électrique et revoir tous les défauts afin de corriger tous les problèmes. Il existe des erreurs d’installation électrique inadmissibles. Et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle qu’il faut essayer de tout corriger pour tout remettre dans les normes de sécurité. La sécurité est primordiale ! Le risque dû à une mauvaise installation électrique ne respectant pas les normes de sécurité, peut vous coûtez une vie. Soyez vigilent !

Après une réponse négative, vous allez effectuer des modifications bien évidemment, ensuite réappeler le consuel pour une contre-visite. Si tout va bien, vous aurez l’autorisation de mise sous tension. Mission accomplie !

Tarif du consuel et du certificat de conformité

Il est possible de recevoir son consuel par courrier postal. Les prix sont fixés d’avance depuis janvier 2014. Une idée sur les tarifs :
Consuel Jaune : à peu près 117 €
Consuel Vert : presque 54 €
Consuel Bleu : 164 €
Vérifiez toujours avec le consuel pour les tarifs, il se peut qu’il ait des modifications : hausse ou baisse des prix.

Bon à savoir !

Risques d’une mauvaise installation électrique :
○ Incendies domestiques
○ Accident de travail
○ Brûlure et décès
○ Electrisation et électrocution
○ Appareils qui deviennent défectueux
○ Court-circuit
○ Explosion

Sécurité électrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here