Tout savoir sur la norme NF C 15-100 : La bible de tout électricien

La norme NF C 15-100 est la norme qui fixe toute la réglementation des installations électriques en France.

Le principe de la norme NF C 15-100

Cette norme concerne toutes les installations électriques neuves ou celles ayant subit une rénovation. La norme NF C 15-100 est régulièrement mise à jour afin de prendre en compte toutes les évolutions techniques. Elle est aujourd’hui la garante de la protection, du confort de gestion, d’usage et l’évolutivité de l’installation aussi bien de la sécurité des personnes qui l’utilisent.

la norme nfc 15-100 Les raisons d’évolution de la norme de référence NF C 15-100

L’évolution de cette norme française est venue suite à une demande du ministère du Logement qui, pour relancer la construction de logements, a souhaité réduire les contraintes et les tarifs (les coûts) tout en révisant certaines normes et réglementations. Par ailleurs, cette évolution a pour objectif de s’adapter aux réalités des logements d’aujourd’hui en renouvelant la réglementation et en y intégrant les retours d’expérimentation issus du terrain.

Des règles à suivre 

Nombre de prises et de points lumineux obligatoires

Nombre minimal de prises de courant

Le nombre minimal de prises de courant par pièce est également redéfini :

  • Un séjour de moins de 28 m² doit compter une prise par tranche de 4 m², avec un minimum de cinq. Si la surface du séjour est supérieure, ce dernier doit comprendre au moins sept prises.
  • Une chambre doit être équipée de trois prises minimum réparties en périphérie.
  • Quant à la cuisine, elle compte au moins six prises non spécifiques (ne concernant pas la plaque de cuisson…) alimentées par un circuit dédié, dont quatre réparties au-dessus du plan de travail (sauf près de l’évier et de la plaque de cuisson).
  • Pour les pièces inférieures à 4 m² (entrée, couloir, cellier…) sont équipées d’au moins une prise.

évolution de la norme électrique nfc 15-100

Cette règle ne concerne pas les W.-C., sauf pour les logements soumis aux règles d’accessibilité aux personnes handicapées où, pour chaque pièce, une prise supplémentaire doit être installée à proximité immédiate de l’interrupteur.

Nombre maximal de prises de courant

La norme révisée précise que les prises sont désormais au nombre de huit maximum sur un circuit lorsque la section des conducteurs est de 1,5 mm² et de douze pour une section de 2,5 mm2.

Ce circuit doit alors être protégé par un disjoncteur divisionnaire de calibre respectivement au plus égal à 16 A (ampère) ou 20 A.

Il faut noter que le nouvel amendement applique la règle du « 1 pour 1 » pour le décompte des boîtiers multiples. Ils sont donc considérés comme une prise unique.

Afin d’améliorer la pérennité d’une nouvelle installation, l’appareillage doit être fixé sur le boîtier d’encastrement par vissage. La fixation à griffes est désormais interdite.

Nombre maximal de points d’éclairage

Comme les prises, les points d’éclairage doivent être au maximum de huit par circuit.

Selon les contraintes, l’alimentation peut aboutir au plafond, au mur, au sol ou sur une prise commandée. Les conducteurs sont de 1,5 mm2 reliés à un disjoncteur divisionnaire de calibre maximal de 16 A.

L’interrupteur se fixe au mur entre 0,90 et 1,30 m du sol.

norme de sécurité électrique

Les types de circuits qui doivent être installés dans chaque pièce :

 

PiècesType de circuit-nombre de circuit au minimum
Séjour1 circuit de commande
Cuisine1 circuit de commande
+ 1 circuit d’alimentation pour cuisinière ou plaque de cuisson
+ 1 circuit spécialisé si four indépendant
+ 1 circuit spécialisé si lave-vaisselle
+ 1 circuit spécialisé si lave-linge
Salle de bains1 circuit de commande
Circulation, WC ou autres locaux1 circuit de commande
Chambres1 circuit de commande
Extérieur1 circuit de commande

 

Source : Guide de la norme NF C 15-100.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here