Installation électrique salle de bain

 

La norme électrique de la salle de bain et de la salle d’eau limite les équipements, prise et éclairage autour de la baignoire et de la douche selon différents volumes (0, 1, 2). 
Toute pièce ou partie de pièce disposant d’une baignoire ou d’une douche est soumise à cette norme.

Pour bien réussir son installation électrique dans la salle de bains il faut être avant tout méthodique et surtout respecter les règles.

électricité salle de bain

Circuit électrique salle de bains : les différents volumes

Concernant la définition des règles d’installation à respecter, la norme NF C15-100 définit l’espace de la salle de bains en différents “volumes”. Ces multiples volumes correspondent à des zones précises de la salle de bains. Au niveau de ces volumes s’appliquent des normes strictes en termes d’installation d’appareils électriques et d’équipements autorisés bien évidemment. On vous explique à quoi correspondent les différents volumes, avec la mise à jour de la norme :

  • Le volume 0 se situe toujours à l’intérieur de la baignoire ou du receveur de douche. Mais l’évolution de la norme prévoit désormais un volume 0 pour les douches à l’italienne correspondant à la surface de la douche sur 10 centimètres de haut.
    Bon à savoir :

Avant le volume 0 il existe un volume appelé volume caché créé sous la baignoire.

  • Le volume 1 distingue la zone de projection d’eau. Il correspond à la surface exacte de la baignoire ou de la douche sur 225 centimètres de hauteur.
  • Le volume 2 concerne toute la zone située jusqu’à 60 cm autour du volume 1.
  • Le volume 3 qui correspondait à la surface de la douche ou de la baignoire, a été supprimé par le décret du 3 août 2016. Au-delà du volume 2, il n’existe plus de limitation concernant les installations électriques.

circuit électrique salle de bain

Informations concernant chaque volume et les différents équipements qui sont autorisés d’être installés dans chacun des volumes :

Renseignez-vous !

Volume 0 :

Uniquement l’installation d’éclairages TBTS est autorisée (Très Basse Tension de Sécurité) 12 volts, répondant à l’indice de protection IPx7, et protégé contre les effets de l’immersion temporaire à moins d’un mètre. On obtient cette basse tension par le transformateur.
Le transformateur se situe également au niveau du volume 2.

Volume 1 :

Il est acceptable d’installer plusieurs éclairages TBTS 12 volts, un transformateur assure la baisse de tension.
Il est permis d’installer des chauffe-eau instantanés, cependant ces chauffe-eau doivent répondre à l’indice de protection IPx5.

Volume 2 :

Toutes les installations du volume 1 sont autorisées (chauffe-eau et éclairages TBTS), en plus les prises rasoirs.

Les lave-linge, sèche-linge, éclairages de classe 1, interrupteurs, prises de courant avec terre et boites de connexion sont réservés aux différentes parties de la pièce situant en dehors de ces « volumes » précédemment cités.

prise électrique salle de bain

Point Info !

IP : Protection des corps liquides

IPProtection
IPX0Pas de protection.
IPX1Protection contre la chute de gouttes d’eau, l’appareil étant dans sa position normale.
IPX2Protection contre la chute de gouttes d’eau, l’appareil étant incliné de 15° par rapport à sa position normale.
IPX3Protection contre l’eau de pluie, du moment que celle-ci ne fait pas un angle supérieur à 60° avec la verticale.
IPX4Protection contre les éclaboussements et les projections d’eau.
IPX5Protection contre les jets d’eau à la lance.
IPX6Protection contre les paquets d’eau ou les jets puissants.
IPX7Protection contre l’immersion pendant une durée déterminée.
IPX8Protection contre l’immersion permanente.


Attention !

Il est indispensable de respecter les normes d’installation électrique dans les différents volumes pour éviter le risque d’électrisation ! Soyez vigilent !

 

Norme électrique salle de bain et salle d’eau, volumes de sécurité ou de protection

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here